Photos-tableaux

L’érosion, la matière, l’onirisme …L’inconscient guide l’artiste dans l’acte de création.Le temps qui passe, le besoin de laisser une trace.Tout se transforme, la matière devient chair et la chair redevient poussière, à travers un cycle qui se répète à l’infini. A chacun de s ‘approprier l’œuvre et d’y projeter son espace mental, sa propre lecture.

Pour l’artiste, il s’agit aussi d’évoquer « la douleur de vivre et le bonheur d’exister ».

Confrontation du Nu à la matière brute photographiée, mêlant ainsi la chair au minéral, les courbes du corps à l’abstraction.
La peinture vient s’ajouter à la photographie et au dessin. Le corps se confond avec le mur qui se fond avec la peinture …
L’artiste brouille les pistes, perd le regard du spectateur pour l’emmener dans les tréfonds de lui-même, pour le mettre au “pied du mur”. 

Tirage unique digigraphique Fine Art, dessin, peinture, vernis, ajout de matière