dima
  • Nus et Murs

    "J'ai commencé à prendre les murs en photo au cours de mon premier voyage en Inde, en avril 2001. Ce fut un véritable choc visuel, comme une révélation. Ces murs aux couleurs vives ou passées par le temps, envahis par l'humidité et la moisissure racontaient une histoire ... J’ai ainsi compilé, au fil du temps et de mes voyages, une « matière », faite de murs décrépis, érodés par le temps, qui composent, selon moi, de véritables tableaux abstraits, suivant la façon dont on les cadre, selon les détails que l’on va choisir, ou non, de garder … Je dessine aussi des nus à partir de modèles vivants depuis une dizaine d'années. Ces corps m’émeuvent et me touchent par leur beauté, leur grâce, et leur fragilité aussi. J’ai eu envie de confronter mes « nus », à cette matière « brute » photographiée, mêlant ainsi la chair au minéral, les formes déliées aux couches successives de peinture, la fragilité d’un corps à la patine crée par l’érosion du temps … Parfois, les corps semblent faire partie intégrante du mur, et les touches de couleur créées par les encres avec lesquelles je travaille, se fondent dans les traces de peinture du mur ; parfois, le corps est plus évident et la matière du mur vient enrichir le dessin. Le corps se confond avec le mur qui se fond avec la peinture ..." Cette démarche, à la fois poétique et onirique, est aussi une métaphore du temps qui passe, de notre « transformation », de l’impermanence des choses et du regard que l’on y pose … Elle évoque aussi la douleur de vivre et le bonheur d’exister. Cela peut être un voyage dans l'inconscient, une rêverie éveillée, pour mieux s'oublier ... Technique mixte : tirage unique digigraphique fine art collé sur dibond et monté sur châssis bois. Dessin à l'encre de chine, peinture acrylique et enduits divers. Utiliser le formulaire "contact" pour toute demande d'infos (tarifs, encadrement, expédition ...)